Navigation – Plan du site
Dossier

La précaution « des » nanotechnologies

Une limitation et un contrôle des opérations du système par le monde vécu
Patrick Chaskiel
p. 19-32

Résumés

Alors que bon nombre de recherches s’inspirant, notamment, d’Habermas partent du principe de domination, c’est-à-dire de l’idée d’une perte de contrôle des citoyens sur l’expansion des activités économiques et politiques, le présent texte, en s’appuyant sur le thème des nanotechnologies, montre en quoi l’agir communicationnel est capable de limiter et contrôler significativement cette expansion.

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible ici même en janvier 2018.
Consulter cet article

Plan

Introduction
La thématique publique des risques technologiques
De l’applicabilité des nanotechnologies …
…à l’implicabilité sociétale
…jusqu’au processus de précaution
Conclusion : vers un « désenchantement » de l’industrialisation ?

Aperçu du début du texte

Introduction

De la théorie habermassienne, il a souvent été retenu, y compris par – le jeune – Habermas lui-même, l’idée d’une colonisation du monde vécu par le système pour caractériser les rapports entre ces deux sphères de la société, définies par les deux types d’opérations sociales que sont la régulation et la communication. Habermas entendait par là que l’espace public bourgeois s’est étiolé sous l’effet d’une commercialisation extensive des activités sociales. Cette position, on le sait, s’inscrit (encore) largement dans une perspective francfortienne, pour partie issue de la théorie de la rationalisation bureaucratique (à travers le droit) et monétaire (à travers le calcul économique) de Weber.

Dans cette optique, les limites à l’expansion du système semblent avoir, sinon totalement disparu, tout au moins progressivement fondu dans les théories de la domination. Dans ce cas, les revendications des dominés sont considérées comme étant absorbées, voire retournées par le système,...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Patrick Chaskiel, « La précaution « des » nanotechnologies », Communication et organisation, 45 | 2014, 19-32.

Référence électronique

Patrick Chaskiel, « La précaution « des » nanotechnologies », Communication et organisation [En ligne], 45 | 2014, mis en ligne le 01 juin 2017, consulté le 24 avril 2017. URL : http://communicationorganisation.revues.org/4459 ; DOI : 10.4000/communicationorganisation.4459

Haut de page

Auteur

Patrick Chaskiel

Patrick Chaskiel est professeur de Sciences de l’Information et de la Communication à l’Université Paul Sabatier-Toulouse III. Il est chercheur au Certop (Centre d’Études et de Recherches Travail, Organisation, Pouvoir), UMR 5044, CNRS, UJ2, UPS. Il est animateur de la thématique « Environnements, Risques, Vulnérabilités » au sein de la MSHS-Toulouse ; patrick.chaskiel@univ-tlse3.fr

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Presses universitaires de Bordeaux

Haut de page
  • Logo Presses universitaires de Bordeaux
  • Logo Laboratoire MICA : Médiation, Information, Communication, Art
  • Revues.org