Navigation – Plan du site
Analyses

Entre ombre et lumière, analyse communicationnelle de la construction identitaire de l’ONG Finance Watch

Ce que l’analyse des écrits dit sur l’énonciation de l’organisation
Sandrine Roginsky et François Lambotte
p. 175-192

Résumés

Finance Watch est une association née en juin 2011 à Bruxelles pour représenter la société civile face au lobby de l’industrie financière. À partir de l’analyse du cycle d’écriture des documents fondateurs de l’organisation, il est possible de raconter l’histoire de la création, c’est-à-dire de montrer comment se façonnent progressivement l’identité, le rôle et le champ d’action de l’organisation mais également ses relations avec la société civile, les élus et les particuliers. Une telle démarche permet de mettre en avant les paradoxes et les contradictions entre la rhétorique de la transparence que porte l’organisation et l’opacité que nécessite sa construction. Celle-ci s’inscrit dans l’approche CCO considérant la communication constitutive de l’organisation et s’appuie sur la conception systémique de la communication de Luhmann.

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible ici même en janvier 2018.
Consulter cet article

Plan

Introduction
La mise en visibilité analysée comme un processus de sélection d’information, d’énonciation et de compréhension
Analyse des documents : synthèse des résultats
L’appel : positionnement des auteurs et identification des acteurs en présence 
Les statuts : lissage du discours, disparition des acteurs / auteurs et rhétorique de l’expertise
La disparition de la « société civile »
La disparition du « public »
La disparition des élus européens
Le rôle central de l’expertise
Le dossier de presse : Lissage du discours et réapparition des acteurs
Discussion : la dilution des auteurs et des acteurs
Conclusion

Aperçu du début du texte

Introduction

Nous souhaitons dans cet article aborder la question de la transparence dans le processus de création d’une organisation. Plus particulièrement, nous nous intéressons aux premiers pas de l’ONG « Finance Watch », le seul contre-lobby dans le secteur bancaire. Finance Watch (FW) est une association créée à Bruxelles en 2011 pour permettre à la société civile européenne de produire une expertise sur les questions financières qui puisse rivaliser avec celle des différents groupes d’intérêt travaillant pour l’industrie financière.

Pour comprendre cet enjeu, nous proposons d’analyser ces premiers moments en nous penchant sur la fabrique d’écrits stables. La conception de ces premiers discours (dossier de presse, statuts, présentation, etc.) a fait l’objet de choix multiples construisant progressivement une certaine « image » de l’organisation. En nous interrogeant sur les pratiques d’écriture et ce qu’elles peuvent produire à la genèse d’une organisation, nous souhaitons d’abor...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Sandrine Roginsky et François Lambotte, « Entre ombre et lumière, analyse communicationnelle de la construction identitaire de l’ONG Finance Watch », Communication et organisation, 45 | 2014, 175-192.

Référence électronique

Sandrine Roginsky et François Lambotte, « Entre ombre et lumière, analyse communicationnelle de la construction identitaire de l’ONG Finance Watch », Communication et organisation [En ligne], 45 | 2014, mis en ligne le 01 juin 2017, consulté le 24 avril 2017. URL : http://communicationorganisation.revues.org/4572 ; DOI : 10.4000/communicationorganisation.4572

Haut de page

Auteurs

Sandrine Roginsky

Sandrine Roginsky est docteure en sociologie, professeure à l’école de communication de l’Université Catholique de Louvain (Belgique). Elle est chercheure au laboratoire d’analyse des systèmes de communication des organisations (LASCO) ; sandrine.roginsky@uclouvain.be

François Lambotte

François Lambotte est docteur en sciences de gestion, professeur à l’école de communication de l’Université Catholique de Louvain (Belgique). Il est président du laboratoire d’analyse des systèmes de communication des organisations (LASCO) ; francois.lambotte@uclouvain.be

Haut de page

Droits d’auteur

© Presses universitaires de Bordeaux

Haut de page
  • Logo Presses universitaires de Bordeaux
  • Logo Laboratoire MICA : Médiation, Information, Communication, Art
  • Revues.org