Navigation – Plan du site
Analyses

Quel regard sur les « vieux »

Approche communicationnelle du lien social chez les Boomers in bloom
Eloria Vigouroux-Zugasti
p. 261-270

Résumés

En France comme dans d’autres pays européens, les retraités sont particulièrement stigmatisés : ils sont jugés peu dynamiques, peu consommateurs, réfractaires aux innovations, etc. Ces stigmatisations s’appliquent à tous les retraités, alors que ces derniers représentent une multitude de générations, de modes de vie ou encore de catégories socioprofessionnelles. On ne peut parler à un jeune retraité comme on parle à un centenaire. Or l’entrée de baby-boomers à l’âge de la retraite bouleverse ces préjugés. En meilleure santé que leurs aînés au même âge et plus consommateurs que ces derniers, ils tendent à révolutionner l’image que l’on se fait de la retraite, notamment par leurs usages des nouvelles technologies. Ces dernières pourraient avoir une importance prépondérante dans le maintien du lien social chez les retraités, public au sein duquel la solitude peut avoir des conséquences fatales.

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible ici même en janvier 2018.
Consulter cet article

Plan

État des lieux sur les retraités en France : constat d’une incompréhension
Le poids des représentations dans les modèles sociaux
Réintégration sociale de retraités - Âges et modèles sociaux : un facteur de déprise ?
Les technologies numériques et les jeunes retraités : l’occasion du changement de discours
Conclusion

Aperçu du début du texte

En Asie, et notamment au Vietnam, les personnes vieillissantes sont perçues comme éminemment sages, dont l’expérience et les connaissances sont respectées par tous. Les solidarités familiales et communautaires y sont beaucoup plus marquées qu’en France. Prendre soin de son aïeul est ainsi perçu comme allant de soi, puisqu’il profite d’une retraite méritée après avoir effectué son devoir envers sa famille et envers son pays. Le culte des ancêtres est particulièrement prépondérant, notamment à travers de la fête du Têt, où les Vietnamiens remercient leurs ancêtres pour ce qu’ils leurs ont apporté (paix, savoir, travail, etc.) (Vion, Brisset, 2011). « Quand on boit l’eau, on pense à la source » est un dicton répandu qui illustre cette philosophie de respect et de reconnaissance des aïeux. Qu’en est-il en France ? « Cachez cet âge que je ne saurais voir » écrivait Serge Guérin dans L’invention des seniors en 2007. Cette phrase résume à elle seule le positionnement de la société français...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Eloria Vigouroux-Zugasti, « Quel regard sur les « vieux » », Communication et organisation, 45 | 2014, 261-270.

Référence électronique

Eloria Vigouroux-Zugasti, « Quel regard sur les « vieux » », Communication et organisation [En ligne], 45 | 2014, mis en ligne le 01 juin 2014, consulté le 24 septembre 2017. URL : http://communicationorganisation.revues.org/4620 ; DOI : 10.4000/communicationorganisation.4620

Haut de page

Auteur

Eloria Vigouroux-Zugasti

Eloria Vigouroux-Zugasti est doctorante de l’Université Bordeaux Montaigne. Ses recherches portent sur la réhabilitation des retraités dans les discours et dans la société française, via l’usage des technologies numériques chez cette population. Elle étudie particulièrement l’impact de ces technologies sur la capacité des retraités à maintenir, voire (re)créer du lien social ; e.vigouroux.zugasti@gmail.com

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Presses universitaires de Bordeaux

Haut de page
  • Logo Presses universitaires de Bordeaux
  • Logo Laboratoire MICA : Médiation, Information, Communication, Art
  • Revues.org