Navigation – Plan du site
Analyse

Le concept de connaissance dans la littérature « knowledge management » : de la déconstruction à la généalogie cybernétique

Baptiste Rappin
p. 163-184

Résumés

Ce papier est une réflexion philosophique sur le concept de connaissance tel qu’il est déployé dans la littérature scientifique du Knowledge Management. Nous mettons tout d’abord en évidence la manière dont le concept de connaissance est traité dans la littérature KM. Certes, différents courants délimitent ce champ, mais le regard « naïf » du philosophe permet de ressaisir une certaine unité conceptuelle et épistémologique qui se joue à travers les éléments suivants : le triptyque information/donnée/connaissance, une lecture dualiste et linéaire de l’histoire de la pensée, la remise en cause du dualisme et son dépassement par le recours au pragmatisme. Autant de postulats qui seront discutés dans la seconde partie qui met en évidence la philosophie de l’histoire sous-jacente à la littérature KM. Enfin, dans un dernier temps, nous décelons la présence des principaux concepts cybernétiques dans le KM et proposons alors, dans une perspective critique, une relecture épistémologique de ce dernier.

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible ici même en janvier 2018.
Consulter cet article

Plan

Introduction
Le concept de connaissance dans la littérature KM
Le triptyque donnée/information/connaissance
Une lecture dualiste et linéaire de l’histoire de la pensée
La remise en cause du dualisme
La promotion du pragmatisme comme dépassement du dualisme
Considérations intempestives autour de la connaissance dans la littérature KM
Quels cadres conceptuels pour penser l’information ?
La philosophie de l’histoire du KM
Le pragmatisme comme « lieu commun »
La pertinence d’une lecture dualiste et linéaire de l’histoire de la pensée
Une lecture cybernétique du km
Présences de la cybernétique dans la littérature KM
Une relecture du KM par le cadre conceptuel de la cybernétique
Apports aux théories critiques du KM
Conclusion

Aperçu du début du texte

Introduction

Ce papier est une réflexion philosophique sur le concept de connaissance tel qu’il est déployé dans la littérature scientifique du Knowledge Management (désormais KM), plus particulièrement dans les livres et ouvrages des pères fondateurs de cette discipline (par exemple et sans souci d’exhaustivité : Blackler, 1993 ; Boisot et Canals, 2004 ; Cohendet et Llerena, 1999 ; Cook et Brown, 1999 ; Kogut et Zander, 1992 ; Nonaka, 1994). Il constitue en cela une réponse au constat prononcé encore récemment par Agostinelli (2012, p. 65) qui fait état de « glissements notionnels » autour de la notion de connaissance.

Ce positionnement philosophique, bien spécifique, implique d’emblée deux remarques méthodologiques : d’une part, les thèses défendues (les origines cybernétiques du KM et son corollaire : l’impossibilité, dans ce cadre précis, d’assurer le départ entre information et connaissance) le sont à partir du point de vue de la philosophie, et non pas du KM, c’est-à-dire avec u...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Baptiste Rappin, « Le concept de connaissance dans la littérature « knowledge management » : de la déconstruction à la généalogie cybernétique », Communication et organisation, 46 | 2014, 163-184.

Référence électronique

Baptiste Rappin, « Le concept de connaissance dans la littérature « knowledge management » : de la déconstruction à la généalogie cybernétique », Communication et organisation [En ligne], 46 | 2014, mis en ligne le 01 décembre 2017, consulté le 24 juin 2017. URL : http://communicationorganisation.revues.org/4774 ; DOI : 10.4000/communicationorganisation.4774

Haut de page

Auteur

Baptiste Rappin

Maître de Conférences à l’ESM-IAE de Metz, Université de Lorraine. Chercheur au CEREFIGE, EA 3942, 1 rue Augustin Fresnel, BP 15100, 57073 Metz Cedex 3 France ; baptiste.rappin@univ-lorraine.fr.

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Presses universitaires de Bordeaux

Haut de page
  • Logo Presses universitaires de Bordeaux
  • Logo Laboratoire MICA : Médiation, Information, Communication, Art
  • Revues.org