Navigation – Plan du site
Analyse

« Réalités » d’entreprise et « réalités » de recherche en SIC : De quoi parle-t-on ? Pourquoi ? Comment ?

Isabelle Comtet
p. 197-210

Résumés

Les Sciences de l’information et de la communication constituent une discipline à part entière qui a pour fondement l’articulation de plusieurs disciplines (psychologie, sociologie, informatique, sciences de gestion, etc.). Cette richesse scientifique, mise à l’épreuve du terrain, est relativement semée d’écueils pour qui souhaite aller jusqu’au bout de la démarche de recherche : faire en sorte que les analyses issues du travail débouchent sur des conclusions et des mises en sens et valide des actions suffisamment crédibles pour être réellement mises en œuvre sur ce même terrain. L’objectif de ce papier est ainsi d’essayer de construire une réflexion critique qui permette de prendre un certain recul épistémologique et méthodologique de façon à garder des points de vigilance (scientifique mais aussi éthique) sur cette dialectique que l’on veut engager entre réalités d’entreprise et réalités de recherche en communication.

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible ici même en janvier 2018.
Consulter cet article

Plan

Le chercheur et l’entreprise : jeux politiques croisés
Le chercheur et le terrain : une question de confiance ?
Le chercheur et l’action : des méthodologies complémentaires
Le chercheur et le cadre théorique : une nécessaire pluridisciplinarité
Conclusion

Aperçu du début du texte

Il est admis depuis un certain temps, au moins par les chercheurs du domaine, que les Sciences de l’information et de la communication constituent une discipline à part entière. Cette dernière a pour fondement l’articulation de plusieurs disciplines (psychologie, sociologie, informatique, sciences de gestion, etc.) qui se complètent, s’imbriquent, peuvent s’assembler et se combiner, et qui permettent aux chercheurs de puiser dans un fonds de richesse scientifique pour travailler leurs objets d’étude complexes et mobiles avec plus de pertinence qu’en restant sur une seule et même focale scientifique.

Cette richesse se situe donc sur le plan des disciplines que le chercheur peut engager, mais également sur celui des méthodes de recherche dont il peut faire usage pour développer son travail (recherche-action, questionnaire, interview, etc.). Le travail du chercheur en communication n’est pas pour autant un long fleuve tranquille. La recherche appliquée, c’est-à-dire mise à l’épreuve du ...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Isabelle Comtet, « « Réalités » d’entreprise et « réalités » de recherche en SIC : De quoi parle-t-on ? Pourquoi ? Comment ? », Communication et organisation, 46 | 2014, 197-210.

Référence électronique

Isabelle Comtet, « « Réalités » d’entreprise et « réalités » de recherche en SIC : De quoi parle-t-on ? Pourquoi ? Comment ? », Communication et organisation [En ligne], 46 | 2014, mis en ligne le 01 décembre 2017, consulté le 22 octobre 2017. URL : http://communicationorganisation.revues.org/4790 ; DOI : 10.4000/communicationorganisation.4790

Haut de page

Auteur

Isabelle Comtet

Isabelle Comtet est Maître de conférence, habilitée à diriger des recherches en Sciences de l’Information et de la Communication. Chercheure dans le groupe Système d’Information de l’IAE, au centre de recherche Magellan de l’Université Lyon 3. Domaine de recherche : communication des organisations et TIC. Groupe de recherche SI, IAE de Lyon, IUT Lyon 3, département Information/Communication, Université Jean Moulin ; Isabelle.comtet@univ-lyon3.fr.

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Presses universitaires de Bordeaux

Haut de page
  • Logo Presses universitaires de Bordeaux
  • Logo Laboratoire MICA : Médiation, Information, Communication, Art
  • Revues.org