Navigation – Plan du site
Dossier

Figures et paroles de la responsabilité dans la communication corporate : la dimension visuelle des rapports d’entreprise

Andrea Catellani
p. 97-113

Résumés

Cet article présente l’analyse sémiotique de la dimension visuelle de six rapports sur la responsabilité sociétale (RSE ou CSR) de six grandes entreprises françaises et belges qui opèrent dans la pétrochimie et la production d’énergie. L’approche choisie considère l’image visuelle et la construction visuelle des documents comme une composante essentielle du texte, ce dernier vu comme dispositif sémiotique qui influence la production de sens des acteurs sociaux. L’analyse aboutit à l’identification d’une typologie d’images visuelles présentes dans les rapports, et à la définition d’une tension essentielle entre dimension « intensive » et « extensive ». Ces résultats sont une contribution à la compréhension de la rhétorique de la responsabilité développée par les entreprises aujourd’hui.

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible ici même en janvier 2019.
Consulter cet article

Plan

Introduction
L’approche : la sémiotique du texte
Le contenu analysé : les rapports sur le développement durable des entreprises
Le dispositif méthodologique
Total, Air Liquide, EDF : des rhétoriques de la visibilité
Autre rapports : vers une domination du verbal
Conclusion : pour une rhétorique de la transparence

Aperçu du début du texte

Introduction

Cet article présente les résultats d’une observation de la dimension visuelle des supports de communication institutionnelle (corporate) de quelques grandes entreprises belges et françaises qui opèrent dans les domaines de la pétrochimie et de la production et distribution d’énergie. Cette analyse se limite à un « genre » particulier, celui des rapports annuels d’entreprise, avec une attention spécifique pour les parties dédiées au développement durable et à la responsabilité sociétale des entreprises (RSE) de ces rapports.

Cette recherche, qui garde une nature strictement qualitative, adopte aussi résolument une inspiration et une posture sémiotiques. Une des conséquences de cette posture est la possibilité-nécessité de considérer le texte visuel, l’image, comme composante essentielle de la production de sens (voir par ex. Jeanneret 2010). L’analyse est complétée par l’observation de la mise en page et de la structuration des textes des rapports. Notre question de recher...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Andrea Catellani, « Figures et paroles de la responsabilité dans la communication corporate : la dimension visuelle des rapports d’entreprise », Communication et organisation, 47 | 2015, 97-113.

Référence électronique

Andrea Catellani, « Figures et paroles de la responsabilité dans la communication corporate : la dimension visuelle des rapports d’entreprise », Communication et organisation [En ligne], 47 | 2015, mis en ligne le 01 juin 2018, consulté le 24 mars 2017. URL : http://communicationorganisation.revues.org/4912 ; DOI : 10.4000/communicationorganisation.4912

Haut de page

Auteur

Andrea Catellani

Andrea Catellani est professeur en communication des organisations à l’Université catholique de Louvain (UCL, Belgique), où il dirige le laboratoire d’analyse de la communication des organisations (LASCO) et le programme de master en relations publiques et communication d’organisation. Il développe des recherches sur la communication des organisations et l’analyse des formes culturelles, avec une attention spécifique pour l’interaction entre verbal et visuel. Mail : andrea.catellani@uclouvain.be

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Presses universitaires de Bordeaux

Haut de page
  • Logo Presses universitaires de Bordeaux
  • Logo Laboratoire MICA : Médiation, Information, Communication, Art
  • Revues.org