Navigation – Plan du site
Dossier

Utopies documentaires : de l’indexation des connaissances à l’indexation des existences

Olivier Le Deuff
p. 93-106

Résumés

Les utopies documentaires participent du désir de faciliter l’accès à l’information en rassemblant la documentation, en la classant et en imaginant des dispositifs de diffusion. Cet article aborde notamment les projets de Paul Otlet et dont le Mundaneum qui devait rassembler tous les savoirs du monde en un seul lieu. Les utopies documentaires se concrétisent par des méthodes et techniques qui font partie des compétences des professionnels de l’information. Toutefois, ces logiques sont aussi reprises pour former des dystopies de l’indexation des personnes. Les utopies documentaires doivent donc opérer une évolution qui redonne davantage de pouvoir à l’individu dans leur capacité à organiser leur système d’information.

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible ici même en janvier 2019.
Consulter cet article

Plan

L’utopie de l’organisation de l’information
Le besoin d’organiser l’information disponible : une longue filiation
Des dispositifs techniques
Le Mundaneum : une utopie informationnelle et organisationnelle
L’index de tous les savoirs imprimés
Une utopie politique
De l’organisation des connaissances à l’organisation des existences
Conclusion

Aperçu du début du texte

Les utopies documentaires sont source de méthodes et d’outils qui ont permis d’améliorer l’organisation des connaissances, cependant leurs diverses avancées ont été parfois réutilisées à des fins de surveillance et de dénonciation. Nous privilégions l’expression d’utopie documentaire à celle d’utopie bibliothécaire afin de ne pas limiter le concept à la seule constitution de bibliothèques idéales et ainsi proposer une approche qui dépasse le cadre du livre dans la lignée des travaux du père de la documentation : Paul Otlet (1868-1944). L’utopie documentaire repose sur le principe de rassembler de façon organisée le maximum de documents. Elle constitue souvent le parallèle d’un projet politique comme dans La Nouvelle Atlantide de Francis Bacon. Il en va au final de même pour les projets d’indexation des existences qui reposent sur des visions politiques davantage sécuritaires et qui constituent alors des contre-utopies ou dystopies documentaires. Si les logiques de surveillance (Fouc...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Olivier Le Deuff, « Utopies documentaires : de l’indexation des connaissances à l’indexation des existences », Communication et organisation, 48 | 2015, 93-106.

Référence électronique

Olivier Le Deuff, « Utopies documentaires : de l’indexation des connaissances à l’indexation des existences », Communication et organisation [En ligne], 48 | 2015, mis en ligne le 01 décembre 2018, consulté le 22 août 2017. URL : http://communicationorganisation.revues.org/5082 ; DOI : 10.4000/communicationorganisation.5082

Haut de page

Auteur

Olivier Le Deuff

Olivier Le Deuff est maître de conférences en sciences de l’information et de la communication, laboratoire Mica EA 4426, Université Bordeaux Montaigne. Il est responsable du DUT information numérique dans les organisations. Ses travaux portent principalement sur la culture de l’information et les humanités digitales. Il a publié récemment aux Presses de l’Enssib, la documentation dans le numérique ; Oledeuff@gmail.com

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Presses universitaires de Bordeaux

Haut de page
  • Logo Presses universitaires de Bordeaux
  • Logo Laboratoire MICA : Médiation, Information, Communication, Art
  • Revues.org