Navigation – Plan du site
Analyses

La communication transparente et participative des organisations : une lecture croisée des approches communicationnelles de l’École de Palo Alto et d’Habermas appliquée aux usages des médias sociaux numériques

Bruno Asdourian
p. 125-138

Résumés

L’objectif de cet article est de proposer un cadre théorique de la communication transparente et participative des organisations présentes sur les médias sociaux numériques. Un regard croisé entre la communication « contenu-relation » (école de Palo Alto) et les critères de l’agir communicationnel (Habermas) permet de prendre en compte les caractéristiques spécifiques de ces médias. Nous montrons que la volonté de participation et de transparence de la part des internautes encourage le développement d’une communication numérique des organisations dont le contenu de la communication est en lien avec la vérité, la relation de communication est en corrélation avec la sincérité et le cadrage de la communication l’est avec la justesse.

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible ici même en janvier 2019.
Consulter cet article

Plan

Introduction
Contexte de sousveillance des organisations par une foule d’internautes
Règles de transparence et de participation dans les communications en ligne
Grille d’analyse de la communication transparente et participative
Palo Alto et la pragmatique de la communication
Habermas et les critères de l’agir communicationnel
Caractérisation d’une communication transparente et participative
Méthodologie de recherche et corpus
Analyse de contenu
Résultats et discussion
Existence d’une communication transparente et participative
Conclusion

Aperçu du début du texte

Introduction

La communication numérique des organisations s’adapte à la prise de pouvoir des usagers des médias sociaux numériques. La mise en ligne de jugements ou de dénonciations de mauvaises actions a, en effet, la capacité d’impacter fortement l’image de ces organisations (Beauvisage, Beuscart, Cardon, Mellet, Trespeuch 2013). Nombreuses sont les organisations qui sont contraintes de suivre les recommandations de communications fondées sur la reconnaissance d’une erreur (Coombs 2006), la transparence (Lacombled 2013) ou la participation des publics (Renault 2014). La volonté de savoir des internautes se traduit ainsi par une démarche orientée vers la transparence et leurs volontés d’agir conduisent les organisations vers un processus d’acceptation de la participation de ces internautes.

L’analyse d’une action de communication en ligne va servir de base à la caractérisation d’une telle forme communication, que nous qualifions de « transparente et participative ». Celle-ci est cons...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Bruno Asdourian, « La communication transparente et participative des organisations : une lecture croisée des approches communicationnelles de l’École de Palo Alto et d’Habermas appliquée aux usages des médias sociaux numériques », Communication et organisation, 48 | 2015, 125-138.

Référence électronique

Bruno Asdourian, « La communication transparente et participative des organisations : une lecture croisée des approches communicationnelles de l’École de Palo Alto et d’Habermas appliquée aux usages des médias sociaux numériques », Communication et organisation [En ligne], 48 | 2015, mis en ligne le 01 décembre 2018, consulté le 19 octobre 2017. URL : http://communicationorganisation.revues.org/5101 ; DOI : 10.4000/communicationorganisation.5101

Haut de page

Auteur

Bruno Asdourian

Bruno Asdourian est maître d’enseignement et de recherche en sciences de la communication et des médias à l’université de Fribourg (Suisse). Il participe à un projet international sur les médias sociaux et les innovations (financé par le Fonds National Suisse et coordonné par l’Institut de recherche Medi@LAB-Genève) ; bruno.asdourian@unifr.ch ; www.brunoasdourian.fr

Haut de page

Droits d’auteur

© Presses universitaires de Bordeaux

Haut de page
  • Logo Presses universitaires de Bordeaux
  • Logo Laboratoire MICA : Médiation, Information, Communication, Art
  • Revues.org