Navigation – Plan du site
Dossier

Casuistique et médiation des savoirs dans la formation professionnelle

Aude Seurrat
p. 21-31

Résumés

Cet article se penche sur la médiation de savoirs prudentiels dans la formation professionnelle. En prenant appui sur des travaux portant sur la casuistique, il questionne l’élaboration de savoirs pratiques et de normes d’action à partir de sélections d’exemples considérés comme typiques. La casuistique est envisagée comme un processus communicationnel de médiation de savoirs issus de l’expérience concrète et élaborés en cas exemplaires. Synthèse de plusieurs terrains de recherche sur la formation des journalistes à la lutte contre les discriminations, la formation via les serious games, la formation au media training et la formation à l’interculturel, cet article propose de décomposer les étapes de cette forme spécifique de médiation des savoirs. Nous verrons tout d’abord comment sont sélectionnés des exemples issus de la pratique professionnelle et comment ceux-ci sont construits en cas typiques. Nous nous attacherons ensuite à examiner les processus de décontextualisation et de généralisation relatifs à l’élaboration de cas typiques. Enfin, nous questionnerons les prétentions de reproductibilité des actions et l’imposition de normes par la résolution de cas.

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible ici même en janvier 2020.
Consulter cet article

Plan

Introduction
La sélection d’exemples considérés comme typiques
Les processus de décontextualisation et d’exemplification
Idéal de reproductibilité et construction de normes professionnelles
Conclusion : casuistique et normalisation des pratiques socio-professionnelles

Aperçu du début du texte

Introduction

Cet article propose d’exposer et d’illustrer l’usage que nous faisons d’écrits portant sur la casuistique afin d’appréhender la médiation de savoirs prudentiels dans la formation professionnelle. Depuis notre thèse, soutenue en 2009, portant sur des programmes de formation aux médias déployés par l’Union Européenne (Seurrat 2009), nous avons travaillé sur trois autres types de formations professionnelles : la formation via les « serious games » (Labelle, Seurrat 2012), la formation à la communication interculturelle (Seurrat 2012) et la formation à la prise de parole dans les médias. Or, nous avons pu observer, dans tous ces terrains de recherche – et ce malgré leur diversité de formes, d’enjeux et de contextes organisationnels – la volonté d’élaborer des savoirs pratiques et des normes d’action à partir de sélections d’exemples considérés comme typiques. C’est pourquoi, nous proposons dans cet article une réflexion sur les modalités spécifiques de la médiation des savoi...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Aude Seurrat, « Casuistique et médiation des savoirs dans la formation professionnelle », Communication et organisation, 49 | 2016, 21-31.

Référence électronique

Aude Seurrat, « Casuistique et médiation des savoirs dans la formation professionnelle », Communication et organisation [En ligne], 49 | 2016, mis en ligne le 01 juin 2019, consulté le 19 octobre 2017. URL : http://communicationorganisation.revues.org/5166 ; DOI : 10.4000/communicationorganisation.5166

Haut de page

Auteur

Aude Seurrat

Aude Seurrat est maître de conférences en sciences de l’information et de la communication et responsable de la Licence « Information et Communication » de l’Université Paris 13, membre du Labsic et du Labex ICCA ; aude.seurrat@univ-paris13.fr

Haut de page

Droits d’auteur

© Presses universitaires de Bordeaux

Haut de page
  • Logo Presses universitaires de Bordeaux
  • Logo Laboratoire MICA : Médiation, Information, Communication, Art
  • Revues.org