Skip to navigation – Site map
Analyses

Epistémologies imbriquées pour l’étude d’objet communicationnel

Christelle Millet-Fourrier and Isabelle Comtet
p. 107-122

Abstracts

From a technical support (called lipdub) appeared in organizations, we wanted to show that interdisciplinary induced by the objects (and in terms of their functions and nature) as well as the context in which they are developed require us to consider positivism, interpretivism and finally constructivism. Indeed, if the organizing promotes a shared understanding of the context of action, particularly with regard to information, comments and opinions, the nature of the lipdub forces researchers to voluntarily place themselves at the intersection of management science and information and communication sciences. The aim seems to be to constitute another example of advocacy in a pluralistic epistemology that many researchers propose.

Top of page

Text / excerpt

Cairn

Full-text article available to subscribers or on a "pay per view" basis. It will be available on this URL in January 2021.
Read it

Outline

Introduction
Vous avez dit Lip Dub ?
Une approche pluridisciplinaire de l’objet : une réalité à discuter
Imbrication des concepts et approche pluridisciplinaire de l’objet
Pour une posture épistémologique plurielle
Du positivisme à l’organizing : une suite finalement logique
Fonction stratégique du lipdub et approche positiviste
Principes constructivistes et interprétativistes
Le langage, l’organizing et le lipdub
Conclusion

Text / first lines

Introduction

Le parti pris français en sciences de l’information et de la communication d’une réflexion souvent centrée sur l’intra-organisationnel (Vacher 2009) et sur l’articulation ontologique entre organisation et communication (Fourrier, Martin-Juchat 2009) n’a pas toujours permis l’émergence de problématiques que d’autres disciplines comme la psychologie, les sciences de gestion ou la sociologie ont investies. Le thème de l’organizing fournit donc l’occasion idéale d’une « réparation » mais permet surtout de soulever de nombreuses questions épistémologiques relatives aux approches constitutives des organisations. En effet, si de nombreux chercheurs ont déjà pris la peine de souligner avec quelle insistance les recherches en communication organisationnelle tentaient de se démarquer d’approches positivistes (Girod-Séville et Perret 1999 ; Vacher 2009), peut-être n’ont-ils pas assez souligné que c’est aussi la représentation que le chercheur a de l’accessibilité de son objet de re...

Top of page

References

Bibliographical reference

Christelle Millet-Fourrier and Isabelle Comtet, « Epistémologies imbriquées pour l’étude d’objet communicationnel », Communication et organisation, 51 | 2017, 107-122.

Electronic reference

Christelle Millet-Fourrier and Isabelle Comtet, « Epistémologies imbriquées pour l’étude d’objet communicationnel », Communication et organisation [Online], 51 | 2017, Online since 01 June 2020, connection on 25 September 2017. URL : http://communicationorganisation.revues.org/5561 ; DOI : 10.4000/communicationorganisation.5561

Top of page

About the authors

Christelle Millet-Fourrier

MCF, laboratoire du Gresec, communication des organisations, IUT2, département Techniques de commercialisation, Université Grenoble Alpes ; christelle.millet@iut2.univ-grenoble-alpes.fr

Isabelle Comtet

MCF HDR, équipe de recherche Sicomor, IAE de Lyon, communication des organisations et TIC, IUT Lyon 3, département Information/Communication, Université Jean Moulin ; Isabelle.comtet@univ-lyon3.fr

By this author

Top of page

Copyright

© Presses universitaires de Bordeaux

Top of page
  • Logo Presses universitaires de Bordeaux
  • Logo Laboratoire MICA : Médiation, Information, Communication, Art
  • Revues.org