Navigation – Plan du site
Bibliographie

Les « pros » du journalisme. De l’état au statut, la construction d’un espace professionnel de Ruellan Denis, Presses Universitaires de Rennes, Collection Res Publica, Rennes, 1997, 170 pages, 90 francs

Philippe Loquay

Texte intégral

  • 1  Les journalistes français. D’où viennent-ils ? Qui sont-ils ? Que font-ils ? Éditions CFPJ, 1985
  • 2  Histoire du journalisme et des journalistes en France, PUF, 1995
  • 3  L’institutionnalisation de la profession de journaliste, in Hermès, pp. 13,14, 1994.
  • 4  Contribution a l’étude du journalisme et des journalistes en France, (XIXe-XXe siècles) et à l’his (...)
  • 5  La construction journalistique d’une catégorie du débat public. Thèse de doctorat, Université Pari (...)

1De nombreux ouvrages ont été consacrés ces dernières années à la profession de journaliste. Le livre de Denis Ruellan présente la particularité d’analyser l’émergence des journalistes en tant que groupe, le passage de l’état au statut de journaliste. Ce n’est pas la première étude sur le sujet comme l’auteur le remarque lui-même. Avant lui, Bernard Voyenne1, Christian Delporte2, Arnaud Mercier3, Marc Martin4 et Sandrine Lévêque5 s’étaient penchés sur le sujet.

2Denis Ruellan synthétise et prolonge ces études pour se demander finalement « comment, au cours de l’entre-deux-guerres, des journalistes sont parvenus à constituer ce groupe professionnel cohérent, puissant et visible en imposant une vision spécifique du métier journalistique justifiant une maîtrise du « territoire » laborieux ».

  • 6  La carte est au format carte de crédit depuis cette année
  • 7  Avec Jean-François Lacan et Michaël Palmer, Syros, 1994.
  • 8  Ainsi que dans Le professionnalisme du flou. Identité et savoir faire des journalistes français, P (...)
  • 9  Les journalistes français. D’où viennent-ils ? Qui sont-ils ? Que font-ils ? Éditions CFPJ, 1985.

3On regrettera sans doute que ce travail se limite à la période choisie et que son point d’orgue réside dans les lois définissant la profession de journaliste et établissant la carte professionnelle. À une époque où cette profession subit de multiples assauts, où l’intérêt de détenir la carte d’identité des journalistes professionnels se réduit à l’image de la dimension du nouveau symbole6, on eût aimé continuer à suivre son évolution jusqu’à aujourd’hui. Pour être sûr que sa nature n’a pas fondamentalement changé. Mais ceci est une autre histoire, et l’auteur, qui a participé, en particulier à l’ouvrage collectif sur « Les journalistes, stars, scribes ou scribouillards »7, nous a déjà, en partie, donné son point de vue8. Certes, le dernier chapitre qu’il consacre au sujet, « Le destin d’une ambition », établit le pont avec aujourd’hui. Il montre en particulier que la doctrine de la CCIJP (la Commission de la carte d’identité des journalistes professionnels)9 n’a guère changé depuis sa création. Si, certes, cela a permis d’éviter « la dilution de la profession », cela a aussi freiné l’émergence de nouvelles formes de journalisme – dans le cadre des nouvelles technologies de l’information par exemple.

4Ce qui semble rester de l’époque que décrit avec minutie Denis Ruellan, c’est l’attachement que les journalistes manifestent au terme de « pro » dont l’auteur a fait son titre. Une bien faible protection pour un métier aux membres de formations très diversifiées (pas de « conformation ») et qui vit essentiellement du dualisme conflictuel ambigu entre information et communication.

Haut de page

Notes

1  Les journalistes français. D’où viennent-ils ? Qui sont-ils ? Que font-ils ? Éditions CFPJ, 1985

2  Histoire du journalisme et des journalistes en France, PUF, 1995

3  L’institutionnalisation de la profession de journaliste, in Hermès, pp. 13,14, 1994.

4  Contribution a l’étude du journalisme et des journalistes en France, (XIXe-XXe siècles) et à l’histoire de la publicité en France, Thèse de doctorat d’État, Paris X-NANTERRE, 1991-92.

5  La construction journalistique d’une catégorie du débat public. Thèse de doctorat, Université Paris 1, 1996.

6  La carte est au format carte de crédit depuis cette année

7  Avec Jean-François Lacan et Michaël Palmer, Syros, 1994.

8  Ainsi que dans Le professionnalisme du flou. Identité et savoir faire des journalistes français, PUG, 1993

9  Les journalistes français. D’où viennent-ils ? Qui sont-ils ? Que font-ils ? Éditions CFPJ, 1985.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Philippe Loquay, « Les « pros » du journalisme. De l’état au statut, la construction d’un espace professionnel de Ruellan Denis, Presses Universitaires de Rennes, Collection Res Publica, Rennes, 1997, 170 pages, 90 francs », Communication et organisation [En ligne], 10 | 1996, mis en ligne le 26 mars 2012, consulté le 23 septembre 2017. URL : http://communicationorganisation.revues.org/1905 ; DOI : 10.4000/communicationorganisation.1905

Haut de page

Auteur

Philippe Loquay

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Presses universitaires de Bordeaux

Haut de page
  • Logo Presses universitaires de Bordeaux
  • Logo Laboratoire MICA : Médiation, Information, Communication, Art
  • Revues.org