Navigation – Plan du site
Bibliographie

La Révolution des métiers, sous la direction de Françoise Piolet (dir.), Paris, Presses Universitaires de France, 2002

Catherine Pascal

Texte intégral

1Ce livre sur l’importance donnée au « métier » plus qu’à « l’entreprise » par les français révèle les changements en cours entre compétences et qualifications. Le mot ancien « métier » souligne, de fait des contradictions. Il marque désormais une contestation de l’ordre de la production : le « métier » dans ce cadre-là s’oppose au « travail ». Le métier confère identité individuelle et construction possible d’une identité collective. Les travaux de recherche contenus dans cet ouvrage sur certains métiers concernent les transformations des métiers manuels et des métiers du secteur public. Il marque surtout aujourd’hui le moyen subtil de hiérarchisation des emplois et de segmentation du marché du travail qui tend à exclure de son accès tous ceux qui, pour des raisons diverses, ne possèdent pas ou plus les critères exigés. Le métier en entreprises dépend de plus en plus d’une spécialisation poussée. La révolution des métiers vient d’une concurrence de modèles de qualification : si le métier renvoie à l’individu, la qualification au poste de travail, la compétence à l’individu et à sa situation de travail dans l’entreprise. L’autonomie nouvelle donnée au salarié permet des interprétations larges : de la stratégie de carrière à l’acquisition d’une qualification. Le salarié se trouve alors soumis à une double contrainte : le choix de l’évolution de carrière par graduation ou la mise en valeur de ses compétences par et pour l’entreprise dans l’immédiateté et le court terme. « Il n’y a donc plus d’avenir dessiné. À chaque individu d’affronter les incertitudes du lendemain et de se forger lui-même son parcours professionnel. Une conception du travail vécue sous forme de contrats toujours provisoires entre acteurs précis se généralise. ». Chacun se sent donc seul face au changement, l’isolement social en est la conséquence. Ce livre est donc à lire pour mieux comprendre les évolutions des métiers et des professions.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Catherine Pascal, « La Révolution des métiers, sous la direction de Françoise Piolet (dir.), Paris, Presses Universitaires de France, 2002 », Communication et organisation [En ligne], 25 | 2004, mis en ligne le 27 mars 2012, consulté le 26 mai 2017. URL : http://communicationorganisation.revues.org/2972 ; DOI : 10.4000/communicationorganisation.2972

Haut de page

Droits d’auteur

© Presses universitaires de Bordeaux

Haut de page
  • Logo Presses universitaires de Bordeaux
  • Logo Laboratoire MICA : Médiation, Information, Communication, Art
  • Revues.org