Navigation – Plan du site
Dossier

Design & Projet en architecture : dialectique sur l’esquisse

Pascale Minier et Valérie Billaudeau
p. 57-70

Résumés

L’usage excessif de l’informatique peut transformer l’architecture en valeur « image » plutôt qu’en valeur « d’usage ». L’architecture, à la croisée de l’art, de la technique et la société est envisagée comme une création de design. L’utilisation des nouvelles technologies trouve sa place dans un dialogue avec le dessin manuel et incarne le parti architectural. Ainsi cet article interroge la capacité du projet à produire du sens dans un environnement où les outils tendent à prendre le pas sur les concepts.

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible ici même en janvier 2018.
Consulter cet article

Plan

Introduction
Les vertus du geste au service du projet
L’architecte-designer garant du sens ?
L’illusion des outils promoteurs du projet
Dialogue entre l’esquisse manuelle et l’informatique
Pour réduire les incertitudes
Pour communiquer et convaincre
Conclusion

Aperçu du début du texte

« Quand je dessine à main levée, j’emmène ma ligne en promenade »
Tim Ingold, Une brève histoire de lignes

Introduction

L’architecture contemporaine s’est éloignée un temps de cette ambition architecturale qui consistait à ancrer, dans la matière, l’accomplissement d’un sens, au fil du travail harmonique et symbolique. Bon nombre d’architectes se laisse prendre par les impératifs de la « production » afin de répondre à des exigences commerciales. Aussi, ils se confondent dans une imagerie destinée à satisfaire une netteté d’exécution, une performance technique, la perfection et le rendement de l’ensemble par nécessité communicationnelle. L’usage excessif de l’informatique peut transformer l’architecture en valeur « image » plutôt qu’en valeur « d’usage ». Cependant, l’utilisation des nouvelles technologies peut être le prolongement du travail que déploie l’architecte lors de ses esquisses. Son travail de conception, en amont et avant le recours éventuel à l’informatique, fait valoir la...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Pascale Minier et Valérie Billaudeau, « Design & Projet en architecture : dialectique sur l’esquisse », Communication et organisation, 46 | 2014, 57-70.

Référence électronique

Pascale Minier et Valérie Billaudeau, « Design & Projet en architecture : dialectique sur l’esquisse », Communication et organisation [En ligne], 46 | 2014, mis en ligne le 01 décembre 2017, consulté le 01 mai 2017. URL : http://communicationorganisation.revues.org/4729 ; DOI : 10.4000/communicationorganisation.4729

Haut de page

Auteurs

Pascale Minier

Pascale Minier est architecte d.p.l.g. Exerce l’architecture à titre libéral ; pascaleminier@pminierarchitectes.fr.

Valérie Billaudeau

Valérie Billaudeau est maître de Conférences en Information et Communication à l’Université d’Angers, enseignante-chercheure à l’Université d’Angers, fait partie du laboratoire de recherche Espaces et Sociétés ESO-UMR 6590 ; valerie.billaudeau@univ-angers.fr.

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Presses universitaires de Bordeaux

Haut de page
  • Logo Presses universitaires de Bordeaux
  • Logo Laboratoire MICA : Médiation, Information, Communication, Art
  • Revues.org